Accueil
 
 
 
 

Défendre la liberté de création (communiqué de la section)

 

A Paris, des intégristes ont perturbé violemment les représentations de la pièce de Romeo Castellucci « Sur le concept du visage du fils de Dieu » agressant physiquement spectateurs et artistes. Leurs homologues locaux appellent à manifester dans les rues de Rennes à l’occasion de la représentation de cette pièce au TNB du 11 au 12 novembre. Cette violence, cet obscurantisme, sont entretenus par la « droite de la droite » qui jette l’anathème contre un art dit blasphématoire. Sous couvert d’une «christianophobie» pourtant inexistante, ces fondamentalistes nous invitent à rayer d’un trait de plume l’héritage des Lumières en rétablissant la censure religieuse. La section de Rennes du Parti Communiste Français condamne avec la plus grande vigueur ces actes qui entretiennent dans notre pays un climat d’intolérance et de haine pour la culture, les arts et les œuvres. Elle s'oppose avec force aux atteintes inadmissible à la liberté de création et assurent les artistes de son soutien.