Accueil
 
 
 
 

Halte aux expulsions!

En un peu plus de quinze jours, la police a évacué des migrants dont le seul tort était d’avoir trouvé refuge dans des écoles rennaises, faute d’hébergement pérenne.

Tout d’abord l’école de l’Ille puis récemment l’école Léon Grimaud.

Ce sont ainsi plus de 60 personnes, parmi lesquelles des enfants en très bas âge (dont 25 enfants scolarisés à Rennes), qui se sont retrouvés dehors et pour lesquels le 115, saturé, n’a pas de solution de relogement immédiat à proposer.

Chaque fois, les parents d’élèves se sont montrés solidaires de ces familles. On ne peut accepter que des enfants, des familles entières soient jetés à la rue.

Face à cette situation, la section du PCF de Rennes-métropole exige l’arrêt des expulsions inhumaines, la réquisition de logements vacants et la mobilisation des autorités compétentes afin de trouver des solutions d’hébergement garantissant la sécurité et un minimum de bien être à ces migrants qui bien souvent fuient la guerre, la misère de leur pays d’origine. Eux n’ont pas passé les frontières pour échapper à l’impôt.

 

Le secrétaire de la section PCF de Rennes métropole

Denis KERMEN

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.