Accueil
 
 
 
 

Situation en Palestine: prise de parole du PCF Rennes-Métropole le 16/07/14

Lors de la manifestation du 16 juillet dernier en soutien au peuple palestinien, ci-dessous la déclaration qu'a faite Denis Kermen au nom du PCF de Rennes-Métropole.

Beaucoup d'entre nous ont été choqués par la manière dont la voix de la France a été portée par François Hollande au plus fort des bombardements israéliens sur Gaza, faisant à ce jour plus de 213 civils tués, déclarations malheureusement vides d'initiative politique pour contribuer à une solution pacifique au Moyen-Orient.

S'il a des causes, il n'y a aucune justification au déluge de violences de l'armée israélienne qui s'est abattu sur la population civile de Gaza, prise au piège par le blocus, mais aussi sur les habitants de Cisjordanie et de Jérusalem Est.

Lorsqu'une armée, quelle qu'elle soit, prend délibérément pour cible des populations civiles afin d'instaurer un climat de terreur, cela porte un nom : un crime de guerre.

Par ailleurs, au fil des années, le droit international a péniblement établi des règles dans les conflits armés. Parmi celles-ci une des plus importantes est la proportionnalité des ripostes. Cette proportionnalité, à l'évidence, n'est pas respectée par Israël. Toutes les consciences ne peuvent qu'être effrayées par la disproportion établie entre les victimes de part et d'autre de ce conflit. Il faut que cela cesse, maintenant, aujourd'hui.

Sur le fond, chacun sait bien que tant que les résolutions de l'ONU ne seront pas respectées, tant que la politique de colonisation systématique et provocatrice des territoires palestiniens se poursuivra, tant qu'un État palestinien ne verra pas le jour, aucune paix durable ne sera possible au Moyen Orient.

Pour l'heure, la reconnaissance par la France de l'État palestinien, et l'appui à l'

initiative politique de l'autorité palestinienne dans son effort d'entente nationale, doit venir lutter contre l'impunité dont jouit depuis trop longtemps le gouvernement israélien, aux mains des nationalistes les plus dangereux du Likoud. Car tant que cette impunité durera, tant que les humiliations et la violence dont les palestiniens sont quotidiennement la cible dureront, les partisans palestiniens et israéliens de la paix seront fragiles et impuissants.

En France, le soutien au peuple palestinien qui souffre du blocus, de la guerre, et de la radicalisation idéologique et religieuse que ces violences provoquent inévitablement, doit rester rigoureusement dans les limites du combat politique international, et ne donner aucune occasion aux provocations racistes, d'ou qu'elles viennent.

Nous appelons les femmes et les hommes de bonne volonté en Fance, épris de paix et de justice, à se rassembler partout ou ils le peuvent pour protester contre cette guerre infâme, contre ces crimes de guerres, pour la fin de l'injustice et de l'humiliation en cette terre, et pour la paix.

Denis Kermen, le 16/07/2014

Pour le PCF Rennes-Métropole.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.