Accueil
 
 
 
 

Réorganisation du bureau de poste central de Rennes-République

En visite à Rennes le 13 juin dernier, le président de La Poste M. Wahl a rencontré en toute discrétion la maire de Rennes pour discuter de la stratégie des dirigeants de l'entreprise en matière de présence postale en zone urbaine et suburbaine.

Alors que d’’importants travaux s’achèvent au bureau de poste central de Rennes-République, l’inquiétude des postiers est vive. Selon le syndicat SUD PTT 35, l’objectif de la direction de La Poste est de transformer Rennes-République en ESCI (« Espace Service Client Intégral »). En clair, il s’agit de supprimer la ligne de guichets pour la remplacer par une batterie d’automates supplémentaires et des plots dans la salle du public.

Pour le syndicat : « Ce système permet de dissuader 30 % de la fréquentation habituelle des bureaux de poste de pénétrer dans un bureau, particulièrement la clientèle fragile, âgée ou étrangère ». Et de préciser : « La finalité de cette stratégie politique est de séparer complètement les activités « courrier-colis » des activités bancaires afin de transformer petit à petit certains bureaux de zone urbaine en « agences bancaires » et de supprimer le reste ».

Alors que la situation d’insécurité du bureau de Rennes République, pouvait faire « espérer un renfort de présence humaine, la direction de la Poste veut encore supprimer au moins 2 emplois sur une vingtaine ».

Le syndicat SUD-PTT d’Ille et Vilaine pense que « les responsables politiques et élus devraient rapidement prendre position ». Il rappelle qu’il n’hésitera pas à intervenir dans les prochaines campagnes électorales concernant les démantèlements des bureaux de poste en zones urbaines et l’insécurité des postiers qui y travaillent.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.