Accueil
 
 
 
 

Casse du service public en Ille-et-Vilaine

Budgets en baisse, désengagement de l’Etat, dénis de démocratie… En Ille-et-Vilaine, la casse du service public s’organise, donnant aux populations concernées le sentiment d’être délaissées, ignorées, en proie aux difficultés croissantes.

Ainsi à la Guerche de Bretagne : c’est par un arrêté ministériel publié le 14 novembre 2015 que les élus et la population locale ont appris la fermeture de la trésorerie publique au 1er janvier 2016. Quant aux personnels de l’établissement qui avait organisé la lutte contre cette fermeture avec plusieurs pétitions, ils ont été prévenus par… courriel. « C’est un manque de respect » ont stigmatisé les syndicats FO, CGT, CFDT et SOLIDAIRES.

A Louvigné du Désert, la mairie a elle aussi été avertie par courriel du secrétaire d’Etat au budget de la fermeture de la trésorerie publique, également au 1er janvier 2016. Pourtant, élus, syndicats, population ont tous protesté contre cette fermeture, contre la casse du service public qui désorganise les communes et leurs budgets et contraint les populations concernées à se déplacer loin de leur lieu d’habitation.

Pour la maire de Louvigné : «  cette décision de supprimer un service public » rend incompréhensible « la démarche de revitalisation du centre bourg initiée par l’Etat ».

En panne de concertation, loin de tout dialogue, le gouvernement organise ses mauvais coups par courriel.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.